vendredi 20 février 2015

Soleils couchants..

 

 

 

Soleils couchants.

 

Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées;

Demain viendra l'orage, et le soir, et la nuit ;

Puis l'aube, et ses clartés de vapeurs obstruées ;

Puis les nuits, puis les jours, pas du temps qui s'enfuit !

Tous ces jours passeront;

 

 

 

 

 

ils passeront en foule

Sur la face des mers, sur la face des monts,

Sur les fleuves d'argent, sur les forêts où roule

Comme un hymne confus des morts que nous aimons.

 

 

 

 

Et la face des eaux, et le front des montagnes,

Ridés et non vieillis, et les bois toujours verts

S'iront rajeunissant ; le fleuve des campagnes

Prendra sans cesse aux monts le flot qu'il donne aux mers.

 

 

 

 

 

 

Mais moi, sous chaque jour courbant plus bas ma tête,

Je passe, et, refroidi sous ce soleil joyeux,

Je m'en irai bientôt, au milieu de la fête,

Sans que rien manque au monde immense et radieux !

 

 

Victor Hugo, Les Feuilles d'Automne.1831.

 

 

TELECHARGEMENT

 

Bonne soirée ,douce nuit.

Bise.

Coeurdefleur.

 

 

97cb1a7c

 

 

Posté par Coeurdefleur à 06:24:25 PM - Commentaires [3] - Permalien [#]


jeudi 19 février 2015

Bonne pensée...

 

 

 

 

 

Bonne pensée du matin

 

A quatre heures du matin,

l'été, Le sommeil d'amour dure encore.

Sous les bosquets l'aube évapore

L'odeur du soir fêté.

 

 

 

 

Mais là-bas dans l'immense chantier

Vers le soleil des Hespérides,

En bras de chemise, les charpentiers

Déjà s'agitent.

 

 

 

 

 

Dans leur désert de mousse, tranquilles,

Ils préparent les lambris précieux

Où la richesse de la ville

Rira sous de faux cieux.

 

 

 

 

Ah ! pour ces Ouvriers charmants

Sujets d'un roi de Babylone,

Vénus ! laisse un peu les Amants,

Dont l'âme est en couronne.

 

 

 

 

Ô Reine des Bergers !

Porte aux travailleurs l'eau-de-vie,

Pour que leurs forces soient en paix

En attendant le bain dans la mer, à midi.

 

ARTUR RIMBAUD.1854/1891.

 

0_2d116_809593e0_L

 

Bonne journée à toutes.

 

 

 

 

3fc3662c

 

Bisous.

Coeurdefleur...

 

Posté par Coeurdefleur à 09:30:02 AM - Commentaires [7] - Permalien [#]

dimanche 15 février 2015

Être jeune..

 

 

 

 

Être jeune...

La jeunesse n'est pas une période de la vie,

Elle est un état d'esprit, un effet de la volonté,

Une qualité de l'imagination, une intensité émotive,

Une victoire du courage sur la timidité, du goût de l'aventure sur l'amour du confort.

 

 

 

 

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années.

On devient vieux parce qu'on a déserté son idéal.

Les années rident la peau, renoncer à son idéal ride l'âme.

Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui,

Lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.

 

 

 

 

Jeune est celui qui s'étonne et s'émerveille.

Il demande, comme l'enfant insatiable : et après ?

Il défie les événements et trouve de la joie au jeu de la vie.

 

 

 

Vous êtes aussi jeune que votre foi.

Aussi vieux que votre doute.

Aussi jeune que votre confiance en vous-même.

Aussi jeune que votre espoir,

Aussi vieux que votre abattement.

 

 

 

Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif,

Réceptif à ce qui est beau, bon et grand,

Réceptif aux messages de la nature, de l'homme et de l'infini.

Si un jour, votre cœur allait être mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme,

Puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.  

 

  Général Douglas MacArthur - 1945 ©

 0bfc3789

 

 

 

 

0_e6ef0_282f894b_XL

 

 

Posté par Coeurdefleur à 09:57:00 AM - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 11 février 2015

Interminable.

 

 

 

Dans l’interminable …

 

Dans l’interminable

Ennui de la plaine,

La neige incertaine

Luit comme du sable.

 

 

 

Le ciel est de cuivre

Sans lueur aucune,

On croirait voir vivre

Et mourir la lune.

 

 

Comme des nuées

Flottent gris les chênes

Des forêts prochaines

Parmi les buées.

 

 

 

Le ciel est de cuivre

Sans lueur aucune.

On croirait voir vivre

Et mourir la lune.

 

 

 

 

Corneille poussive

Et vous, les loups maigres,

Par ces bises aigres

Quoi donc vous arrive .

 

 

Dans l’interminable

Ennui de la plaine

La neige incertaine

Luit comme du sable.

 

Paul Verlaine,  (1874).

 

6507bd58

 

 

Bonne après midi.

bise.

Coeurdefleur.

Posté par Coeurdefleur à 02:06:22 PM - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 7 février 2015

A jamais..

 

674291a3

 

Garde à jamais dans ta mémoire,

Garde toujours

Le beau roman, la belle histoire

De nos amours !

 

 

0c753889

 

Moi, je vois tout dans ma pensée,

Tout à la fois !

La trace par ton pied laissée.

Au fond des bois.

 

0e032a00

Les champs, les pelouses qui cachent,

Nos verts sentiers,

Et ta robe blanche où s'attachent

Les églantiers.

 

 

1ea5d3074d9ec2e46bf2014b2103e1b1

Comme si ces fleurs amoureuses Disaient tout bas :

 Te voilà ! nous sommes heureuses !

Ne t'en va pas !

 

 

1v7z768m

Je vois la profonde ramée

Du bois charmant

Où nous rêvions, toi, bien aimée,

Moi, bien aimant ;

 

 

0cb22102

 

Où du refus tendre et farouche

J'étais vainqueur, Où ma bouche cherchait ta bouche,

Ton coeur mon coeur !

 Viens ! la saison n'est pas finie,

L'été renaît,

Cherchons la grotte rajeunie

Qui nous connaît ;

 

 quelle merveille !!

 

Là, le soir, à l'heure où tout penche,

Où Dieu bénit,

Où la feuille baise la branche,

L'aile le nid,

 Tous ces objets saints qui nous virent

Dans nos beaux jours

Et qui, tout palpitants, soupirent De nos amours.

 

00ec6f8e

 

Tous les chers hôtes du bois sombre

Pensifs et doux,

Avant de s'endormir, dans l'ombre,

Parlent de nous.

 

 

 

Là, le rouge-gorge et la grive

Dans leurs chansons.

 

Le liseron et, dans l'eau vive,

Les verts cressons.

 La mouche aux ailes d'or qui passe,

 

 

 

L'onde et le vent,

Chuchotent sans cesse à voix basse

Ton nom charmant.

 

 

 

 

Jour et nuit, au soir, à l'aurore,

A tous moments,

Entre eux ils redisent encore Nos doux serments.

 

 

Viens, dans l'antre où nous le jurâmes,

Nous reposer !

Viens ! nous échangerons nos âmes Dans un baiser !

 

Victor Hugo.

 

rouge-2_1

Bonne  journée ,  bon dimanche..

bise.

 Coeurdefleur..

 

3c49976d

 

 

 

 

 

Posté par Coeurdefleur à 03:29:01 PM - Commentaires [5] - Permalien [#]


jeudi 5 février 2015

Claire fontaine..

 

 

WGysF05EYuTO9RNrzyO2Hu46FIs

 

Claire fontaine

 

Claire fontaine où rossignole

Un rossignol jamais lassé,

N’es-tu pas le charmant symbole

D’un cher passé ?

 

 

 

Source de fraîche mélodie,

Qui fait fleurir, sous nos frimas

 Ce rosier blanc de Normandie,

Qui ne meurt pas !

 

 

 

 

À ce bouton de rose blanche,

L’hiver ne fut jamais fatal,

Non plus qu’au chêne qui se penche

Sur ton cristal.

 

 

 

 

Oh ! c’est une peine immortelle

Qui s’épanche, en larmes d’amour,

Dans la naïve ritournelle

De l’ancien jour.

 

 

9ed7d353926a011ab27166d2f96831e1

 

 

 

C’est un reflet des ciels de France,

Ô fontaine, que tu fais voir,

Dans la limpide transparence

De ton miroir.

 

 

 

Nérée Beauchemin.

 

violettte_2

 

 

Bonne journée.

Bise.Amicale...

... Coeurdefleur ...

 

Posté par Coeurdefleur à 09:32:00 AM - Commentaires [5] - Permalien [#]

mardi 3 février 2015

Citation sur le temps qui passe...

 

 

 

 

La vie passe comme un torrent,

Qui coule sans cesse à grands flots, puis un jour s'arrête.

Citation de Christine de Suède

Maximes et pensées (1682)

 

 

 

Les présents du Temps sont insaisissables 

le temps d'avancer la main, il a déjà fui.

 

Citation de Robert Sabatier ;

Le livre de la déraison souriante (1991)

 

 

 

 

Le temps vole et m'emporte malgré moi,

j'ai beau vouloir le retenir,

c'est lui qui m'entraîne.

Citation de Madame de Sévigné .

 

 

 

  Tout passe et tout fuit sur cette terre : profitez de chaque instant, la vie n'est qu'un moment.

Citation de Maxalexis .

 

 

 

 

 

Les jours passent, et ils emportent avec eux, les espérances trompées.

Citation de Félicité Robert de Lamennais .

 

 

 

Le temps fuit

la conscience crie

la mort menace

le ciel sollicite

l'enfer gronde 

et l'homme dort.

 

Citation de Louis Joseph Mabire

 

 

 

 

 

 Les peines du temps présent seraient bien peu de chose,

si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé.

Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus.

Citation de Jean-Jacques Rousseau .

 

 

 

 

L'âge passe comme le soleil qui laisse l'ombre derrière lui :

Le lever, c'est la jeunesse ;

le coucher de l'astre, c'est la vieillesse.

Citation de Félix Lope De Vega

 

 

 

Mes jours fondent comme la neige au souffle du courroux divin

mon espérance, qu'il abrège, s'enfuit comme l'eau de ma main.

Citation de Alphonse de Lamartine .

 

 

 

  "La vie de l'homme s'écoule et fuit, la mort à grand pas ,le suit."

Citation de Gabriel Meurier ;

Trésor des sentences (1568)

 

 

 

 "C'est en voyant grandir ses propres enfants que l'on prend la mesure du temps qui passe."

 

 

 

 

 Il neige depuis le lever du jour.

J'apprécie ce doux manteau blanc ,qui recouvre la pelouse ,

Ou j'avais vue hier des pâquerettes.

Car il marque l'hiver .

Bien que je sache que cela ne pas durer longtemps.

...C'est beau ...

Bonne journée.

Bise.

Coeurdefleur.

 

10b707d613c7fd375d9a95c8fc786d14

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Coeurdefleur à 10:51:13 AM - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 2 février 2015

Février.

 

 

 

 

 

 Neige de Février.

 

Les petits matins froids du mois de février

Se lèvent dans des tons de rouge orangé,

Et les nuages lentement s'étirent,

Laissant au soleil le temps de se vêtir.

 

 

 

De sa douce chaleur, il fait fondre la glace

Que la nuit dépose comme une carapace,

Sur une nature, encore engourdie

Qui ne demande qu'à reprendre vie.

 

 

 

Février à mauvaise réputation.

A la lecture des vieux dictons

On le dit, froid, pluvieux, venteux

Et pourtant il est bien besogneux

Puisqu'il prépare le Printemps.

 

 

 

Tirant la nature de son engourdissement

Un petit peu plus, chaque jour

Sans rien attendre en retour

Que de mourir, pour laisser sa place.

A ce coquin de mois de Mars.

 

 

Mardi-gras et la chandeleur

Amènent à ce petit mois travailleur

Un air de fête, apprécié des petits

Qui le couvrent des couleurs des confettis.

 

DOMINIQUE SAGNE.

 

 

 

 

 

 

3d5492ae

 

 

4a207f228dc353e8173bdc0b7b409a15

 

 

 

 

 

Posté par Coeurdefleur à 09:42:56 AM - Commentaires [5] - Permalien [#]

samedi 31 janvier 2015

Citation..

 

 

Dans la main d'un ami, il faut déposer sa confiance;

dans son âme, sa compréhension;

sur ses lèvres, son sourire;

 

 

 

Devant ses yeux, une rose; près de lui,

sa présence et son aide;

Et dans son coeur, le bonheur de son amitié.

 

 

AMITIE.joli coeur en bois

 

Un ami, c'est celui qui voit clair en vous,

et qui continue à apprécier le spectacle.

Anonyme..

 

 

 

Un ami est toujours un extra-terrestre qui nous permet de dévier

de notre parcours quotidien à la découverte d'un ailleurs inaccessible.

 Être l'ami de quelqu'un signifie ,

qu'on le comprend au-delà des apparences.

Il nous rend justice en toute occasion.

Il nous aide à aller, au risque de se perdre, où notre destin nous appelle.

 

(Francesco Alberoni)

 

 

 

Chacun de nous a son passé

renfermé en lui comme les pages d'un vieux livre

qu'il connaît par coeur,

mais dont ses amis pourront seulement lire le titre.

(Virginia Woolf)

 

 

 

L'amitié est toujours une douce responsabilité,

jamais une opportunité.

(Khalil Gibran) 

 

 

 

Amitié virtuelle,peut être reelle tout comme virtuelle.

Après c'est vrai qu'on est jamais sur a 100% mais je pense ,qu'a force de discuter avec cette personne ,

on apprend a la connaitre ,on discerne le vrai du faux...

Sur les blogs c'est vrai ,tout le monde aime tout le monde..

Superficiellement ,et parfois c'est la deception ,car un autre visage est caché...

(Anonyme.)

 

 

02b17825ba3133ee1ada858e268064c0

 

 

txp8lmww

Pas de soleil.

Il pleut,et le vent est glacial.

Bon dimanche .

Coeurdefleur.

 

 

86a93431

 

 

 

 

Posté par Coeurdefleur à 12:59:00 PM - Commentaires [5] - Permalien [#]

jeudi 29 janvier 2015

la nuit.

 

 

Belle nuit remplie de douceurs

 

 

  La nuit n'est jamais complete.

Il y a toujours, puisque je le dis

Puisque je l’affirme

Au bout du chagrin Une fenêtre ouverte.

 

FENETRE OUVERTE SUR LE PARADIS

 

Une fenêtre éclairée

Il y a toujours un rêve qui veille

Désir à combler, faim à satisfaire

Un cœur généreux.

 

 

Une main tendue, une main ouverte

Des yeux attentifs

Une vie, la vie à se partager.

 

Paul Éluard.

 

 

 

 une rose pour Mamoune.

Que le repos te soit doux comme tu l'étais sur le blog.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne journée.

Bise.

Coeurdefleur.

 

0f6d1fce

 

 

 

 

Posté par Coeurdefleur à 01:46:00 PM - Commentaires [3] - Permalien [#]